839-859, Cascade (rue), Shawinigan

Secteur Grand-Mère

839-859, Cascade (rue)

Shawinigan

Secteur: Shawinigan
Dénomination: Maison Burrill
Statut juridique: Aucun
Date de construction: En 1901
Courant architectural: Second Empire
Fonction d'origine: Résidentielle
Propriétaire constructeur: Vivian Burrill
Maître d'oeuvre: -
Statut du maître d'oeuvre: -
Notes historiques: L’édifice est construit vers 1900-1901, à l’aube du développement de la ville, par un marchand de bois nommé Vivian Burrill. Il s'agit du premier immeuble en brique de la ville. Ce dernier est né en Irlande en 1854. Il s'installe au Canada en 1872 et commence sa carrière dans le commerce du bois à Acton Vale. En 1898, il construit un moulin à scie, le Burrill's Siding, sur un terrain situé entre Saint-Boniface et Sainte-Flore. Puis, il entame des relations commerciales avec la SW&P à qui il vend le bois de construction nécessaire pour l’édification de la centrale. Alors que la ville est à ses premiers balbutiements, Burrill s’y établit. Il se fait construire une maison cossue sur la rue des Érables. L’autre bâtiment qu’il fait érigé, rue Cascade, possède une vocation commerciale. Des bureaux, des logements et des magasins y ont été aménagés. Les premiers avocats et notaires de Shawinigan s’y établissent. Au rez-de-chaussée, dès 1901, L.-F. Hébert ouvre un commerce spécialisé dans les vêtements pour hommes et femmes. Il est aussi possible que Burrill y loge son commerce de bois et de matériaux de construction, connu sous la raison sociale Burrill Lumber Co. Au cours des premières décennies du 20e siècle, le secteur où se trouve le bâtiment est l'un des plus achalandés de la ville. La première gare de Shawinigan, construite devant l’immeuble Burrill, entraîne en effet beaucoup d’activités à cet endroit. Burrill devient le premier maire de la ville (1901-1902) et se fait élire de nouveau quelques années plus tard (1908-1913). Il est actif dans la politique municipale et s’engage dans le développement ferroviaire de la région. Il quitte Shawinigan en 1914 et vend ses propriétés. Il décède à Trois-Rivières en 1937. Par la suite, le bâtiment est acheté, en 1917, par la SW&P qui y apporte des transformations selon les plans de Samuel Douglas Ritchie pour abriter le bureau local de l'entreprise, des locaux pour la Shawinigan Engineering Co. et des logements de cadres. L’Electric Service Corporation, une filiale de la SW&P, y installe un département commercial. En 1930, cette filiale est dissoute et la SW&P prend à son compte le service de la distribution commerciale. En 1936, la compagnie transfert ce département dans un autre bâtiment moderne et plus spacieux.
Éléments de valeur patrimoniale:

Ce bâtiment est l’un des plus anciens de la ville de Shawinigan. Construit par le premier maire de la ville, Vivian Burrill, il est pendant quelque temps l’une des premières, sinon la première maison en brique de la municipalité naissante. De style Second Empire, la maison Burrill se démarque avantageusement de l’ensemble du patrimoine bâti de Shawinigan malgré plusieurs altérations architecturales. En effet, l’analyse de photographies anciennes permet d’affirmer que plusieurs éléments d’origine sont manquants au niveau de son ornementation et de ses détails de finition et des modifications majeures ont été apportées au rez-de-chaussée. Toutefois, la maison a conservé intactes la mansarde de sa toiture et sa volumétrie d’origine qui contribuent à son caractère monumental. Fort de son centenaire et riche de son histoire, elle présente une valeur patrimoniale supérieure qui commande des travaux d’importance.