Centrale de la Northern Aluminium Company

Secteur Grand-Mère

Centrale de la Northern Aluminium Company

Shawinigan

Secteur: Shawinigan
Dénomination: Centrale de la Northern Aluminium Company
Statut juridique: Partie d'un lieu historique national du Canada
Date de construction: En 1900-1901
Courant architectural: Rationalisme industriel
Fonction d'origine: Industrielle
Propriétaire constructeur: Pittsburg Reduction Company
Maître d'oeuvre: Wallace C. Johnson
Statut du maître d'oeuvre: Ingénieur
Notes historiques: La compagnie d'aluminium Pittsburg Reduction, fondée en 1888 par l'américain Charles Martin Hall, un des inventeurs du procédé de fabrication de l'aluminium, installe une filiale à Shawinigan à la demande de la Shawinigan Water and Power. Le procédé d'électrolyse requis pour la fabrication de l'aluminium demandant beaucoup d'électricité, la SWP s'engageait à fournir de l'énergie électrique à des taux très bas. Pour honorer ce contrat, la Pittsburg devait construire sa propre centrale hydroélectrique. La centrale et la première usine d'aluminium sont construites de 1900 à 1901 d'après les plans de l'ingénieur Wallace Johnson et mises en marche en 1901. La centrale alimente les cuves de l'aluminerie grâce au courant électrique fourni par la SWP qui l'achemine jusqu'à la centrale de la Pittsburg grâce à un canal d'amenée. La Northern Aluminium Company, constituée en 1902 comme filiale de l'Aluminium Company of America, prend la place de la Pittsburg Reduction. La centrale est agrandie en 1905-1906. En 1925, elle devient l'Aluminium Company of Canada, puis ALCAN en 1966. Le bâtiment a bénéficié lors de sa construction de trois innovations technologiques du 19e siècle. Il possède d'abord des murs à cavité inventés par l'anglais William Alkenson au début du 19e siècle, des fermes de toit en acier composées de cornières et de goussets rivetés et enfin, une composition assurée par un assemblage de béton et d'acier. La centrale est démantelée en 1949 par la décision de l'ALCAN de cesser la production d'aluminium sur le site, ce qui entraîne une forte diminution des besoins en électricité.

L'ALCAN continue de posséder un droit d'usage sur cette centrale jusqu'en 1983 lorsqu'elle devient la propriété d'Hydro-Québec.
Éléments de valeur patrimoniale:

La valeur patrimoniale du lieu tient à ses associations historiques, c’est à dire son aménagement qui favorise l’intégration des processus de fabrication à une source d’énergie et qui est devenu un modèle canadien pour les entreprises industrielles faisant appel à l’hydroélectricité ainsi que les bâtiments qui subsistent, érigés entre 1899 et 1927, période pendant laquelle l’aluminerie de Shawinigan était la seule de son genre au pays. L’aluminerie, exploitée jusqu’en 1945, a été le théâtre de plusieurs premières canadiennes. Première aluminerie bâtie au pays, l’ensemble de Shawinigan est associé aux débuts de l’industrie de l’aluminium et de la fabrication de produits en aluminium au Canada ainsi qu’aux débuts de l’utilisation de l’hydroélectricité pour appuyer une industrie lourde