Centrale de Shawinigan-2, Shawinigan

Secteur Grand-Mère

 centrale de shawinigan-2 

Shawinigan

Secteur: Shawinigan
Dénomination: Centrale de Shawinigan-2
Statut juridique: -
Date de construction: En 1910-1911
Courant architectural: Art déco
Fonction d'origine: Industrielle
Propriétaire constructeur: Shawinigan Water and Power Co.
Maître d'oeuvre: -
Statut du maître d'oeuvre: -
Notes historiques: La Shawinigan Water and Power Company est formée en 1898. La première centrale hydroélectrique est terminée en 1901 et fournit de l'électricité aux usines qui s'implantent à proximité. Dès 1903, la centrale commence à fournir du courant à Montréal. Afin d'augmenter la production d'électricité et de pallier à la demande, la centrale no. 2, le bâtiment à l'étude, est construite en 1910-1911. Les plans de la centrale ne sont pas l'oeuvre d'un architecte en particulier et ont probablement été dessinés en équipe sous la direction de l'ingénieur en chef de la SWPC, Julian Cleveland Smith. Afin d'installer un troisième groupe turbo-alternateur, le bâtiment est agrandi en 1913, puis en 1921-1922 et 1928-1929. La SWPC est officiellement acquise en 1963 par Hydro-Québec suite au projet de nationalisation de l'hydroélectricité de René Lévesque et la centrale devient la propriété de la société d'état. La centrale a subi des travaux de restauration entre 1998 et 2000 par Hydro-Québec qui furent effectués dans le respect de son intégrité matérielle. La centrale 2 est dessinée selon le style Renaissance italienne. Elle est agrandie à droite en 1922 dans l'esprit Art déco.
Éléments de valeur patrimoniale:

Ce bâtiment possède une valeur patrimoniale exceptionnelle. Il s’agit de la plus ancienne centrale d’Hydro-Québec encore en service. Elle fut construite en 1913, au cours d’une décennie qui marque le début d’une période d’expansion pour la SWPC dont l’aire d’activités déborde les limites de la Mauricie. En effet, les années 1910 sont témoins du transport d’électricité à longue distance et de la mise en place de lignes à haute tension vers les centres industriels et urbains comme Montréal. Le barrage Gouin, terminé en 1917, permet d’augmenter la capacité de la centrale 2 qui est agrandie au cours des années 1920 dans le style Art déco. La centrale est construite de l’assemblage de l’acier et du béton, des nouveaux matériaux de l’époque qui révolutionnent l’industrie de la construction. La partie la plus ancienne se démarque par un style Renaissance italienne et les deux parties rappellent le langage rationaliste de l’école de Chicago.