15, Grand-Mère (avenue de), Grand-Mère

Secteur Grand-Mère

15, Grand-Mère (avenue de)

Grand-Mère

Secteur: Grand-Mère
Dénomination: Assembly Hall (Community Hall)
Statut juridique: Aucun
Date de construction: En 1914
Courant architectural: Style Château
Fonction d'origine: Récréative
Propriétaire constructeur: Laurentide Pulp Co.
Maître d'oeuvre: David Jerome Spence
Statut du maître d'oeuvre: Architecte
Notes historiques: George Chahoon fait construire ce bâtiment afin d’offrir à ses employés un lieu à vocation culturelle et sportive. Érigé en plein âge d’or de la compagnie Laurentide, l’Assembly Hall se démarque par son architecture monumentale inspirée des châteaux féodaux de la France. Des photos anciennes démontrent qu’il a été construit après le Club Laurentide. De plus, les plans de l’aménagement intérieur sont datés de juin 1914. Ainsi n’est-il pas faux de dire que la construction s’est déroulée entre 1912 et 1914. Avec le Club Laurentide, l’Assembly Hall sont les premiers bâtiments publics construits par la compagnie dans le style de ce que l’on pourrait appeler une architecture « municipale » caractérisée notamment par une utilisation de la pierre locale pour le recouvrement extérieur (voir l’église St. Stephens, l’aqueduc, le pavillon du golf). L’Assembly Hall possède plusieurs usages. On y aménage un gymnase pour jouer au basketball, des vestiaires et des douches. Durant la journée, les classes du High School l’utilsent pour leurs cours d’éducation physique. Des bals et des soirées spéciales y sont organisés au cours desquels sont invités des orchestres de Montréal. La communauté anglophone et les employés haut placés de la compagnie sont les principaux usagers de l’Assembly Hall. Des membres de la bourgeoisie francophone et les dirigeants de d'autres entreprises peuvent également être conviés lors des soirées spéciales. En 1919, l’Assembly Hall et le Club Laurentide sont reliés par un passage couvert. Au cours des décennies suivantes, le bâtiment est demeuré la propriété des différentes compagnies qui se sont succédées. En 1984, la ville de Grand-Mère l’acquiert.
Éléments de valeur patrimoniale:

L’Assembly Hall est l’un des nombreux édifices construits par la Laurentide Pulp Company sous l’instigation du président de la compagnie George Chahoon. Érigé au début des années 1910, alors que la compagnie connaissait ses plus prospères années, il rappelle le rôle important que joua la communauté anglophone de la ville de Grand-Mère comme élite sociale et instigatrice du développement industriel. Les murs de l’Assembly Hall sont composés de la pierre locale que l’on retrouve dans le sol de Grand-Mère et qui fut utilisée à maintes reprises dans la construction des bâtiments publics érigés par l’élite anglophone. Par ailleurs, il se trouve encore dans son contexte d’implantation d’origine soit l’ancien quartier des Anglais. Enfin, il se trouve dans un état d’authenticité exceptionnel. Pour toutes ces raisons, l’Assembly Hall possède une valeur patrimoniale supérieure.