Ancienne aluminerie de Shawinigan, Shawinigan

Secteur Grand-Mère

Ancienne aluminerie de Shawinigan

Shawinigan

Secteur: Shawinigan
Dénomination: Aluminium Company of Canada (usine)
Espace Shawinigan
Statut juridique: Lieu historique national du Canada
Date de construction: Entre 1899-1927
Courant architectural: Rationalisme industriel
Fonction d'origine: Industrielle
Propriétaire constructeur: -
Maître d'oeuvre: -
Statut du maître d'oeuvre: -
Notes historiques: À la demande de la Shawinigan Water and Power Company, Charles Martin Hall et son entreprise, la Pittsburgh Reduction Company (PRC), ont bâti la première aluminerie en sol canadien et une centrale électrique sur la rivière Saint Maurice, réunissant ainsi deux technologies de pointe. L’ensemble a été exploité par une filiale de la PRC, la Northern Aluminum Company Limited, devenue par la suite l’Aluminum Company of Canada Limited (ou, plus communément, l’Alcan). Les premières installations de l'usine qui consistent en une salle de cuves, un atelier et un entrepôt furent dessinées par l'ingénieur Edwin S. Fickes. Au cours des années, l'usine se dote de plusieurs autres bâtiments dont ceux-ci.
Éléments de valeur patrimoniale:

Le lieu historique national du Canada de l’Ancienne-Aluminerie-de-Shawinigan, se compose d’une aluminerie, et de ses centrales hydroélectriques, situées aux chutes de Shawinigan sur la rivière Saint Maurice. L’ensemble est composé de douze bâtiments en brique érigés sur un plateau dominant la rivière, d’une centrale hydroélectrique sur la rive, et des vestiges des fondations d’une seconde centrale, également en bordure de la rivière. Construits entre 1899 et 1927, les bâtiments sont dans bien des cas mitoyens ou reliés par des passages. Quelques édifices ont été renovés et constituent à présent des espaces culturels ouverts au public. La valeur patrimoniale du lieu tient à ses associations historiques, soit les débuts de l’industrie de l’aluminium et de la fabrication de produits en aluminium au Canada ainsi qu’aux débuts de l’utilisation de l’hydroélectricité pour appuyer une industrie lourde.