Centrale de Grand-Mère, Grand-Mère

Secteur Grand-Mère

00000, 2e Avenue

Grand-Mère

Secteur: Grand-Mère
Dénomination: Centrale hydroélectrique, Power House
Statut juridique: Aucun
Date de construction: En 1914
Courant architectural: Rationalisme industriel
Fonction d'origine: Industrielle
Propriétaire constructeur: Laurentide Pulp Co.
Maître d'oeuvre: George F. Hardy
Statut du maître d'oeuvre: Ingénieur
Notes historiques: En 1913, la Laurentide Pulp Co. décide de mettre en exploitation les chutes de Grand-Mère afin de fournir de l'électricité à la pulperie.
George F. Hardy est chargé de dessiner les plans de la structure. Il semble qu'il se serait inspiré du style gothique de la cathédrale
Saint-Cécile d'Alby en France. Nous devons la construction de cet édifice plus spécialement à George Chahoon, le nouveau directeur de la Laurentide venu des États-Unis, qui fonde en 1913, la Laurentide Power, une compagnie d'électricité vouée à alimenter en électricité son usine de pâtes et papier. La Power House, ainsi nommée à l'époque, est vendue en 1928 à la Shawinigan Water and Power. La centrale est la deuxième centrale la plus puissante du Québec et contribue au développement de la ville de Grand-Mère. Le début de l'étatisation de l'hydroélectricité se fait en 1944 avec le projet de loi instituant la Commission hydroélectrique du Québec. La Shawinigan Water and Power est officiellement acquise en 1963 par Hydro-Québec suite au projet de nationalisation de l'hydroélectricité de René Lévesque. La centrale de Grand-Mère devient alors la propriété de la société d'état.
Éléments de valeur patrimoniale:

Cette centrale est l’une des premières à être construite sur la rivière Saint-Maurice après la centrale de Shawinigan. Elle possède des caractéristiques architecturales fort intéressantes en plus de très grandes dimensions qui lui confèrent un aspect monumental et grandiose. Elle témoigne de l’important rôle que joua la Laurentide Pulp Company dans l’aménagement et le développement de la ville de Grand-Mère. Cette construction rappelle également l’importance de la région de la Mauricie dans le développement de l’industrie hydroélectrique au Québec. Pour toutes ces raisons, la centrale de Grand-Mère est un témoin important du patrimoine industriel de la région et possède une valeur patrimoniale supérieure.